0
Immeubles favoris
biens ajoutés
Voir toutes Pas de Favoris
0
Consulté
propriétés visitée récemment
Voir toutes Non Consultés
  • About Us
    24 janv. 2019

    2019 a tout pour être la deuxième meilleure année de son histoire

    About Us
2019 a tout pour être la deuxième meilleure année de son histoire
Dans le secteur immobilier ...
Les investissements immobiliers devraient dépasser le milliard d'euros au premier semestre.

Après 2018, année de tous les records en matière de vente de biens immobiliers, 2019 va vous piquer les plombs. Et cela ne dépasse pas les maximums historiques car aucune offre n’arrive.

Selon l'analyse du consultant CBRE sur les tendances du marché pour 2019, l'année qui vient de commencer est actuellement soumise aux conditions les plus favorables. Selon le consultant, les ventes devraient atteindre 1 milliard d’euros à la fin du mois de juin. D'ici fin 2019, la valeur devrait se situer entre deux mille et 2,5 milliards d'euros.

En 2018, les revenus immobiliers ont atteint 3,5 milliards d'euros, soit 54% de plus que l'année précédente. La moyenne des 15 dernières années était de 1,1 milliard d'euros.

Si l’on considère ce qui a déjà été vendu au début de l’année, ce qui est déjà commercialisé et ce que nous savons être hors marché, il est facile qu’à la fin du premier semestre le volume des investissements atteigne ou dépasse le milliard d’euros, ce qui en ferait une meilleure année que 2018. La seule raison pour laquelle 2019 ne constituera pas un record est que, malgré la promotion déjà forte du produit principal, ce produit ne sera vendu qu'en 2020 ou 2021.

Selon les prévisions de CBRE, en 2019, le secteur vedette de l'investissement sera le secteur hôtelier, où plusieurs opérations dépassent déjà 100 millions d'euros, dont l'une dépasse largement les 100 millions d'euros. CBRE prévoit également que 2019 ne sera pas encore l'année du secteur des solutions de remplacement, malgré tous les produits déjà en cours, tels que les résidences d'étudiants, les hôpitaux et les logements en location.

Dans une étude réalisée par le cabinet de conseil en investissements, 38% ont déclaré qu’ils étaient intéressés par l’investissement dans le développement immobilier, alors qu ’" il y a environ 5 ans, ils ne se tournaient même pas vers le marché du développement ". Les investissements réalisés au Portugal sont moins encourageants. En 2018, ils sont restés "bien en dessous" du niveau de 2007, année au cours de laquelle le dernier sommet du marché avait été enregistré. Cette année-là, les investissements portugais dans l'immobilier représentaient plus de 50% du total. En 2018, le chiffre était fixé à 9% du total des investissements et il y avait même une diminution par rapport à 2017, alors que les investisseurs nationaux représentaient 23% du total.

CBRE estime que le nouveau système de sociétés de gestion et d'investissement immobilier (SIGI) récemment approuvé, appelé FPI, donnera un nouvel élan à l'investissement national, mais il ne commencera à être remarqué qu'en 2020. À l'inverse, les taux de retour sur investissement dans l'immobilier devrait rester stable, estime CBRE. Les bureaux et les principaux commerces de rue devraient continuer à rapporter environ 4,5%, un peu moins que les centres commerciaux (4,75%).
Partager sur les réseaux sociaux